Potagers urbains à Genève : avantages pour la population et pour l’environnement

Les potagers urbains à Genève sont actuellement en constante évolution. De nombreuses personnes optent pour cette culture pour loisir ou pour leur activité commerciale. Depuis quelque temps, la population urbaine a compris l’importance de vivre avec la nature. C’est pourquoi elles se lancent dans cette aventure. En plus, ces projets répondent à plusieurs aspirations des habitants.

Les projets de l’organisation « Graine de Carotte »

Graine de Carotte est une organisation créée à Genève en 2020. Grâce à son expertise, elle s’engage à mettre en place des potagers urbains à Genève. Son principal objectif est de valoriser l’agriculture urbaine durable dans différentes zones. D’ailleurs, vous pouvez explorer la carte interactive des potagers en Suisse Romande via ce site.

Sujet a lire : Un livre photo : ce qu’il ne faut surtout pas mettre lors de la création

Parmi ses projets, elle collabore avec divers établissements scolaires. Elle donne aux enfants la possibilité de découvrir le cycle de vie des plantes. Elle les sensibilise aussi à protéger la nature et l’environnement. La réalisation de ce travail consiste également à transmettre des connaissances pratiques sur le jardinage écologique. Cette entreprise offre des formations aux enseignants. Ces derniers partagent ensuite aux étudiants leur savoir-faire et leurs compétences.

À part cela, elle travaille avec des associations locales. Graine de Carotte organise souvent des stages pour que celles-ci puissent maîtriser ce domaine. Les espaces verts qu’elle installe pour la communauté deviennent des lieux de rencontre et de partage. Pendant ces formations, les membres sont autorisés à s’exprimer et à se communiquer avec des professionnels en jardinage.

Dans le meme genre : Choisir le bon plombier : critères essentiels

Elle est même connue pour sa capacité d’accompagner les particuliers. Elle fournit des conseils personnalisés afin qu’ils créent efficacement leur propre potager urbain. Dans leur terrain, ils seront en mesure de planter des légumes, des fruits ou des fleurs. À la fin de la récolte, ils pourront consommer les produits obtenus sans plus avoir à acheter quoi que ce soit auprès des centres commerciaux. Ce travail met alors en avant l’autonomie alimentaire de la population urbaine.

Avantages des potagers urbains à Genève

Au sein de la communauté, la création des potagers urbains à Genève favorise un lien social. Les habitants du même secteur se réunissent et se partagent des idées pour réussir leur projet. Leur but est de trouver des stratégies efficaces pour avoir accès à une nourriture saine et gratuite. Ils bénéficieront donc d’une alimentation équilibrée.

Lorsqu’ils se rencontrent sur ces endroits, ils vont acquérir des connaissances et développer leurs compétences en jardinage. Quand ces membres arrivent à contrôler cette agriculture dans les espaces urbains, ils les transmettront à d’autres personnes intéressées. L’intégration dans ce groupe ne connait pas de limites d’âge ni de genre. Cela signifie qu’il est ouvert pour les femmes, les hommes, les adultes, les adolescents et les enfants. La diversité des participants vise à enrichir leurs expériences et leurs relations.

L’installation de ces potagers est également bénéfique pour l’environnement. En effet, elle contribue à la préservation et la biodiversité. Les membres adoptent différentes techniques pour régénérer de manière fiable les écosystèmes urbains. Cela améliore même la qualité de l’eau et de l’air, ce qui garantit le bien-être et la santé de tous. En outre, cette organisation évite l’utilisation des engrais chimiques et de pesticide.

Le lancement de ces projets sur les zones urbaines permet aussi de réduire l’empreinte écologique. Après la cueillette, ces potagers minimisent la dépendance aux transports et aux emballages.

Conseils pratiques

Si vous envisagez de créer votre propre potager urbain, veuillez demander de l’aide auprès d’une organisation spécialisée dans ce domaine d’activité. Elle vous donnera tous les détails concernant les démarches à suivre. Mais, généralement, il faut que vous vous renseigniez sur les normes et les règlementations en vigueur. Sachez que chaque région a des restrictions à respecter. 

Identifiez alors les espaces où vous pouvez mettre en place des potagers urbains à Genève. Tenez donc compte de la qualité du sol, l’exposition au soleil, l’accès à l’eau, la protection contre les éléments extérieurs et l’accessibilité. Rapprochez-vous ensuite des autorités locales pour obtenir un permis de construction. Elles vous fourniront des autorisations pour les structures permanentes et pour les travaux temporaires.

Informez-vous sur les différentes techniques de culture à adopter. Suivez des formations auprès des professionnels. Durant ces stages, vous apprendrez :

  • Les principes de la permaculture
  • Les meilleures méthodes de jardinage écologique
  • La sélection des fruits et des légumes à planter
  • L’entretien des plantes pour assurer leur croissance
  • L’aménagement du jardin
  • Etc.

Quand vous choisissez les plantes, veillez à considérer leur taille et celle de l’espace. Si vous avez une zone restreinte, privilégiez celles qui sont les plus adaptées à la culture en conteneurs. Ex. : des fraises, des tomates, des piments, des herbes aromatiques. Ces derniers occupent moins de place dans le jardin. Sélectionnez aussi celles qui offrent un rendement plus élevé. Les radis, les courgettes et les haricots verts sont des options idéales. Pour maximiser l’espace, optez pour des plantes grimpantes. Cela favorise même une meilleure circulation de la lumière et de l’air. Elles ajoutent également de l’esthétique à votre plantation.

Apprenez ensuite comment prendre soin de votre jardin. Faites confiance à des formateurs experts pour savoir gérer vos propres potagers. Ils vous montreront des techniques liées à la fréquence d’arrosage, à la quantité d’eau et d’engrais à utiliser.